Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Question de génération
Le drame de notre génération, c'est de ne pas avoir eu "notre guerre"".
De ne pas avoir connu l'appel du feu, mais plutôt la mort lente des cancéreux.
La guerre, quand on y meurt pas, on en réchappe et après on aime la vie.
Notre "guerre" à nous, misérable, pitoyable, c'est le quotidien sans gloire et ses odeurs de pisse froide dans les ruelles aux poubelles renversées.

La génération des baby boomers n'a pas connu de guerre, c'est vrai. Mais elle vivait du temps de la croissance, du plein-emploi, de l’insouciance. On avait pas encore inventé le SIDA, le cancer et le pouvoir d'achat. Tous ces petits cons suivaient l'idéologie du ""après moi le déluge"". Résultat, ils ont vécu à fond les ballons, ont baisé à couilles rabattues dans les festivals de musique pop en fumant des oinj'.
La crise du pétrôle et les années 80 sont arrivées. Et nous on a récolté leurs mégots puants, leurs capotes usagées et le chômage de masse.

A cheval entre deux époques, coincés entre les seventyes souriantes et la guerre civile, nous attendons notre heure. Sans trop y croire, mais en y croyant quand même. Car mieux vaut la guerre que l'anéantissement silencieux.

Partager cet article

Repost 0