Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La France, colonie de peuplement et d'exploitation gérée par le Capital Apatride.

Pour comprendre la France actuelle, il faut accepter et reconnaître un vérité simple: elle est une colonie, au sens propre, d’intérêts privés.
J'ai tiré quelques exemples d'un cours sur les sociétés coloniales (1850-1950). Appliquez les à la France contemporaine.

-"Le simple contact entre ces deux univers produit une acculturation mais aussi une contre acculturation (on parle de métamorphisme de contact)".

-"Chez les colons, il y a peu de classes moyennes. Les petits colons, souvent peu riches, très déçus et amers de leur expérience coloniale, quelques fois moins riches que les indigènes. Ils finissent par avoir peur de ressembler aux indigènes, et la seule chose qui les distingue demeure leur couleur de peau et leurs droits (Voir SOS racisme, la sanctification de la racaille du moment qu'elle est colorée, etc). "

-"Dans les colonises d'exploitation, l'Etat métropolitain rachète des parcelles et les concède à des sociétés privées.... surexploitation des terres et des hommes. spécialisation de l'exploitation des terres, concentration et spoliation des petits propriétaires, obligés de vendre.""""

-"L'espace du colon c'est la ville."""

-"""La ville coloniale est à la fois un espace de ségrégation mais aussi un entre-sois pour les colons, qui, en s'éloignant de la ville, sont obligés de se confronter de plus en plus aux modes de vie indigènes authentiques"""

-"""Les indigènes constituent un groupe tout aussi hétérogène que les colons. Comme les colons, ils ont leur langue, leurs coutumes, leurs religions, leurs genres de vie, leurs entre-soi. Mais dans la tête de l'envahisseur, ils sont tous pareils.""

-'''' L'idée est d'arrache l'indigène à ses solidarités anciennes, considérées comme obscurantistes, afin d'en faire un individu qui ne dépend plus de son groupe, de son village, quelqu'un d'isolé que l'on pourra mieux contrôler."""

-"""2/3 des indigènes sont au départ des agriculteurs, de moins en moins indépendants, avec des terres de moins en moins bonnes. De plus en plus sont prolétarisés, paupérisés, et deviennent ouvriers. Populations déstabilisées, les élites traditionnelles disparaissent."""

-"""L’impôt est un signe d'infériorisation de l'indigène. Il est multiplié par la colonisation, qui produit de nouveaux impôts dans tous les domaines mais ne supprime pas les anciens.""

-"""les révoltes sont désordonnées, non coordonnées. Ces résistances traditionnelles suscitent des leaders éphémères."""

-"""Behanzin, le Vercingétorix du Dahomey: révolte non-planifiée et romantique"""

-"""Majoritairement, les populations indigènes sont dans l’accommodement ou la résistance passive""".

-""""L'idée est que l'ordre et la civilisation passe par la spoliation des sociétés coloniales pour leur bien.""""

Nous ajouterons que les gens qui ont le mieux lutté contre le colonisateur, furent issus de l'élite indigène colonisée, occidentalisée, connaissant le colon ""de l'intérieur"" et donc capable de les défaire, là ou les résistances traditionnelles et épidermiques ne donnèrent aucun résultat sinon le durcissement du joug colonial. Ajoutons aussi que les élites indigènes nationalistes, issues de l'occidentalisme contre lequel elles ont ensuite combattues, se sont servies du socialisme (marxiste en leur temps), qui marié à leur nationalisme nouveau (refaire la Nation à partir d'un ensemble acculturé, et ne pas se borner à ressusciter ce qu'il y avait avant), a produit l'idéologie et la Vision nécessaire à toute lutte vitale de longue haleine.

Partager cet article

Repost 0